athenadentalnews

athenadentalnews

Prenez soin de votre bouche, c’est bon pour votre coeur

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 17,5 millions de décès chaque année seraient dus, sinon liés à ces maladies. Plusieurs facteurs de risques sont connus, parmi lesquels le tabagisme, l’obésité ou la sédentarité.       Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe à polymériser et lampe à photopolymériser sans fil. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

 

 

 

HL-IV Lampe à polymériser sans fil

 

 

 

 

Mais depuis plusieurs années, des études montrent l’existence d’un lien entre la santé bucco-dentaire et la santé cardiaque. Une nouvelle recherche avance même que la bactérie à l'origine de la maladie des gencives empêche le bon rétablissement des vaisseaux sanguins après un accident cardiaque (une attaque cardiaque ou une dissection aortique). Cette étude, dont le Dr Sandrine Delbosc est l'auteure, a été présentée lors du congrès européen de cardiologie Frontiers in Cardiovascular biology, qui s’est déroulé à Vienne, en Autriche ce week-end.    Qu'est-ce que les caractéristiques du Marathon Micromoteur N8 ?

 

 

 

 

 

 

La maladie des gencives (aussi appelée "parodontite") survient après une infection par la bactérie Porphyromonas gingivalis. Elle provoque une inflammation des tissus qui soutiennent les dents et à terme, peut conduire à la perte de certaines dents. En cause de l’apparition de cette maladie ? La mauvaise hygiène dentaire : les bactéries s’accumulent entre les dents et la gencive, ce qui crée du tartre et peut causer une infection. 

 

 

 

Les chercheurs ont constaté dans leurs précédentes recherches la présence de Porphyromonas gingivalis dans des cas d’artères athéroscléreuses, soit des artères qui présentent des plaques athéromes, ce qui peut provoquer des accidents cardiaques. "Cela suggérait que cette bactérie pouvait être le lien entre la maladie des gencives et les accidents cardiovasculaires", explique le Dr Sandrine Delbosc. Selon les chercheurs, la bactérie passe dans le sang lorsque les gencives saignent, puis se fixe sur les lésions athéroscléreuses et empêche la guérison de celles-ci. 

 

 

 

Les souris qui ont reçu la bactérie en injection étaient plus nombreuses à mourir que celles du groupe placebo : 23 sur 34 sont décédées dans le premier groupe, ce qui représente un taux de mortalité de 68%. Dans le groupe ayant reçu un placebo, huit sont mortes sur 23. Soit un taux de mortalité de 35 %. 

 

 

 

 

"La mauvaise cicatrisation des artères peut être liée à une enzyme produite par la bactérie qui empêche les cellules immunitaires de réparer les artères", souligne le Dr Delbosc. Les scientifiques poursuivent leur recherche pour comprendre maintenant quel peut être l’effet des traitements contre la parodontite sur des patients atteints de maladies cardiovasculaires. 

 

 

 

 

 

 

Détartrage : ce que vous risquez si vous passez à côté

 

 

 

 

 

 

 

 

 



30/07/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres