athenadentalnews

athenadentalnews

Les Belges assurés pour des soins dentaires "impayables"

Environ 600.000 Belges ont conclu des assurances complémentaires par crainte de factures en dentisterie élevées. Le nombre d'assurés augmente rapidement, rapportent mardi Het Nieuwsblad, Het Belang van Limburg et De Standaard, qui ont interrogé les trois principales mutuelles. Vous pouvez vérifier plus de moteur d'endodontie sur Outil Dentiste.

 

 

L'explication ne doit pas être cherchée très loin, selon le syndicat flamand des dentistes. "Le gouvernement n'investit pas assez depuis des années dans le remboursement des soins dentaires. Les coûts pour certains traitements explosent", explique un porte-parole. La ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) reconnait les problèmes, mais souligne que les moyens sont limités. Qu’est-ce que les caractéristiques du moteur à air ?

 

«Globalement, on observe une progression de 3 points de pourcentages pour les 2 catégories d’affiliés, mais le clivage socio-e?conomique dans le taux de recours aux soins dentaires reste marque?. En effet, les BIM qui sont notamment des personnes socio-économiquement défavorisés se rendent moins fréquemment chez le dentiste», explique Anaïs Robert, coordinatrice à la Direction études, à l’Union Nationale des Mutualités Socialistes.

 

L’e?volution mensuelle de l’ensemble des contacts montre des cycles similaires d’une anne?e a? l’autre : un creux lors des vacances d’e?te? et d’hiver et une reprise entre ces pe?riodes. L’étude s’est également penchée sur les premiers contacts préventifs de l’année et a montré une diminution des contacts au fil des mois en 2013 et 2014. En 2015, suite aux campagnes de sensibilisation menées à l’automne, Solidaris a constaté une augmentation assez nette des premières consultations préventives, pouvant être mis en lien avec les campagnes de sensibilisation.

 

Trois millions d'euros sont toutefois réservés pour l'an prochain, notamment pour les patients atteints d'un cancer. L'investissement est insuffisant, selon les dentistes. Le syndicat craint même que certains souscrivent à des assurances de manière inutile. "Une personne qui a une dentition saine et en prend soin n'a pas vraiment besoin d'une police supplémentaire", laissent entendre les dentistes.

 

Les chiffres montrent toutefois que parmi eux, la majorite? (65%) avait de?ja? des contacts re?guliers avec le dentiste. Une minorite? (35%) n’avait auparavant pas de contacts avec leur dentiste. Au total, sur les 128.711 contacts proactifs en Wallonie, 23.167 ont e?te? suivis d’une consultation dont 8.180 (35%) concernaient des affilie?s qui ne recouraient pas re?gulie?rement aux soins dentaires. 

 

 

 

 

 

Une loi pour en finir avec le mercure dentaire : état des lieux et propositions

 



08/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour