athenadentalnews

athenadentalnews

Hygiène bucco-dentaire : brossettes et fil dentaire

Pour conserver une excellente santé dentaire, l’hygiène bucco-dentaire est un rituel essentiel qui doit être rigoureusement respecté au quotidien. Les simples brossages de dents sont certes indispensables mais pas suffisants. Pour éviter autant que possible les caries, la plaque dentaire, les parodontites, les gingivites ou encore la prolifération des bactéries, il faut également penser au nettoyage interdentaire. Pour ce faire, on mise sur le fil dentaire et la brossette. Le fil dentaire, généralement fabriqué en nylon ou en soie, complète efficacement le brossage de dents réalisé avec une brosse à dents classique. Vous pouvez chercher plus d'aspirateur de poussière sur outil dentiste.

 

 

Particulièrement recommandé aux personnes ayant peu d’espace entre les dents, il permet un nettoyage manuel précis et minutieux. Le principe est simple : il suffit de couper quelques centimètres de fil, de tenir fermement les deux extrémités entre le pouce et l’index de chaque main puis de passer le fil entre les dents. Le mouvement doit être souple et très délicat. Utilisée en complément du fil dentaire, la brossette est idéale pour éviter le dépôt de tartre, la prolifération de bactéries, mais également pour éliminer totalement les derniers petits résidus alimentaires. Semblable à un petit bâtonnet pourvu de poils rigides, elle se passe délicatement entre les dents à l’aide de petits mouvements verticaux et horizontaux. Pouvez vous nous recommander un moteur d’endodontie ?

 

Pour une efficacité optimale, il est conseillé d’utiliser la brossette interdentaire au moins une fois par jour. Pour un nettoyage complet, vous pourrez également avoir recours au rinçage buccal, qui agit dans tous les recoins de la bouche. Idéalement, la solution doit contenir du fluor afin d’aider les dents à se reminéraliser. Pour les gencives les plus sensibles, il est conseillé de choisir un bain de bouche antibactérien fluoré.

 

Ensemble, le brossage des dents et le nettoyage interdentaire permettent d’éliminer environ 75 % de la plaque dentaire. La plaque non éliminée va se durcir pour former du tartre (on parle de minéralisation). Dans ce cas, seul un détartrage dentaire effectué chez le dentiste permet de se débarrasser de cette accumulation de tartre. La fréquence du détartrage varie en fonction de l’état des dents du patient et de la rapidité à laquelle se forme la plaque dentaire. En règle générale, il est recommandé de faire un détartrage tous les six mois.

 

 

 

 

Pourquoi les dentistes étaient en grève ?

 



19/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres