athenadentalnews

athenadentalnews

Des dentistes formés dans le privé autorisés à exercer : les syndicats s’insurgent

Cette école privée avait fait parler d’elle en ouvrant des écoles dentaires en France contournant le monopole de l’État. Alors que l’école a été condamnée à fermer en 2016, des diplômés ont pu s’inscrire au conseil de l’Ordre. Deux syndicats de dentistes se sont alarmés de l’inscription au tableau du conseil de l’ordre de jeunes dentistes formés au Clesi (Centre libre d’enseignement supérieur international), une école privée située à la Garden, près de Toulon. Vous pouvez chercher plus d'aspirateur de poussière sur outil dentiste.

 

 

En cause, notamment, l’arrivée dans la profession, validée par le Conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes du Var, de trois jeunes diplômés du Clesi. Selon Var-Matin, qui a révélé l’affaire, cette inscription au tableau du conseil de l’ordre a donné lieu à des débats au sein de l’instance départementale, mais elle a été finalement validée. Patrick Solera, président de la Fédération des syndicats dentaires libéraux, le premier syndicat de la profession, a déclaré lundi à l’AFP avoir été «très étonné que l’Ordre considère ces diplômes comme parfaitement légaux: on a obtenu la condamnation de l’école en septembre 2016». Connaissez vous l'importance de la loupe binoculaire ?

 

De fait, la cour d’appel d’Aix-en-Provence avait confirmé en septembre 2016 la fermeture de la formation dentaire du Clesi, et lui avait interdit de délivrer des cours dans le cadre de ses formations d’odontologie sur le territoire français, après une condamnation similaire en première instance en septembre 2014 à Toulon. «On est sur une tricherie manifeste», poursuit Mme Mojaïsky.

 

Si les étudiants suivent donc tous leurs cours au Clesi, en France ou en Irlande, ils ont en réalité le statut d’étudiant portugais, et reçoivent un diplôme d’Etat Portugais à la fin de leur formation», précise le site. Le conseil national de l’ordre «ne connaît que des diplômes présentés à l’occasion de la demande d’inscription au tableau». Si ces diplômes correspondent à ceux figurant au tableau établi par la Commission européenne et à l’annexe de la directive relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles, le conseil national de l’ordre «se trouve dans l’obligation, de par les textes, de les reconnaître», poursuit l’ONCD.

 

 

 

Eau du robinet ou en bouteille ? A chacune ses risques pour l'enfant

 

 



13/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres