athenadentalnews

athenadentalnews

Pourquoi parle-t-on de «dents du bonheur» ?

Le fer à cheval, le trèfle à quatre feuilles? Voilà des artifices bien insignifiants quand on a les «dents du bonheur»! Ceux qui les exhibent n'ont nul besoin en effet de forcer le destin pour espérer goûter à la félicité. Un petit sourire et le tour sera joué! Mais d'où vient cette curieuse expression? Le Figaro revient sur son histoire. Une histoire qui loin de sortir des cavités buccales des heureux élus, nous replongerait dans celles qui parvinrent en un souris, à échapper aux guerres napoléoniennes. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire sur notre site.

 

 

Nous sommes sous le Premier Empire. L'heure est aux conquêtes. Napoléon a soif de nouveaux territoires et pour assouvir ce désir, il exige que son armée recrute des hommes. L'ordre est entendu! On embrigade de tous côtés. Mais attention! Les hommes avec un espace entre les dents de devant ne peuvent être intégrés. Nettoyage dentaire par aéropolissage

 

À cette époque, les soldats ont besoin de leurs deux mains pour tenir leur fusil. Or pour le recharger, il était nécessaire qu'ils puissent ouvrir leur poudrière à l'aide de leurs incisives. Ceux qui avaient un écart conséquent entre les dents ne pouvaient donc pas couper leur recharge de poudre. Ils étaient interdits de combat et échappaient à une mort certaine... pour leur plus grand bonheur.

 

Notons que ce récit n'est pas exclusif. D'aucuns font remonter l'histoire des «dents du bonheur» à une scène enfantine: celle de la succion du pouce bébé. Selon cette version, quand l'enfant en bas âge cherche du réconfort, il porte son pouce à sa bouche, contre ses dents. Ce geste évoque donc la félicité, l'innocence et par extension le bonheur. L'histoire est belle, mais elle n'explique pas pourquoi la locution ne s'est pas répandue à toutes les personnes qui ont sucé leur pouce enfant.

 

Enfin pour d'autres, les dents du bonheur évoquent l'enfance. Ce serait le symbole de l'enfant qui a sucé son pouce. On y retrouve donc un confort, celui de l'enfant rassuré par cette succion qui l'apaise et le rend heureux. C'est donc l'évocation de la joie enfantine, de l'innocence et de la beauté même de l'enfance qui seraient symbolisées par ces dents du bonheur.

 

 

 

 

L'hygiène dentaire des milléniaux suscite l'admiration

 



12/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres