athenadentalnews

athenadentalnews

Les dentistes réclament plus de prévention

Plus d’actes de prévention à tous les âges de la vie, et moins d’appareillage et de prothèses… C’est le message que veulent faire passer les dentistes français réunis pour beaucoup d’entre eux dans des Cellules de coordination des dentistes libéraux. Une vingtaine de professionnels libéraux du département se sont ainsi mobilisés jeudi vers midi devant les portes de la CPAM, à Bourg-en-Bresse pour informer le public de leurs demandes. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur www.athenadental.fr

 

 

Leur rassemblement intervenait le jour même de la rencontre de leurs représentants avec le directeur de la Caisse nationale d’assurance-maladie avant l’ouverture, vendredi, de nouvelles négociations avec la nouvelle ministre, Agnès Buzyn. Celle-ci leur a donné satisfaction au moins sur un point, le report d’un an du règlement arbitral signé par la précédente ministre, Marisol Touraine. Même si les cadrages financiers sont toujours aussi serrés. Qu'en pensez-vous sur Instrument KAVO Compatible?

 

En contrepartie, les chirurgiens-dentistes se disent prêts à accepter un plafonnement, voire une baisse, des tarifs pour les soins prothétiques et orthodontiques, qui représentent 70% de leurs recettes. La ministre de la Santé ne saurait tolérer plus longtemps les dépassements d'honoraires des dentistes, très importants dans les soins prothétiques et orthodontiques." Dans la lettre de cadrage adressée à Nicolas Revel, elle réclame la diminution du "reste à charge pour les ménages en limitant les dépassements d'honoraires dès 2017".

 

« La prévention que je souhaite placer au cœur de la stratégie de santé que je vais élaborer, doit également être renforcée en matière de santé bucco-dentaire », leur a assuré la nouvelle ministre, ce qui ne peut que les rassurer. À condition que les financements suivent, notamment pour inscrire « une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste dans le parcours santé de chaque Français », insistent-ils.

 

Faute de mesures fortes adoptées dans la nouvelle convention avec les dentistes, présentées comme la dernière chance pour "enrayer les dérives", la Cour des comptes estime qu'il faudra reconsidérer l'organisation actuelle. Dans une hypothèse à moyen terme, elle propose, parmi plusieurs scenarios, de réorganiser la répartition du financement entre l'assurance maladie et les organismes complémentaires.

 



20/09/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres