athenadentalnews

athenadentalnews

Dentistes : l'Assurance maladie fait un geste pour les tarifs

Par rapport aux dernières propositions, l'enveloppe consacrée à la revalorisation des soins de base a été réévaluée de plus de 64 millions d'euros. Les négociations doivent se terminer cette semaine. Une nouvelle séance de négociations réunit ce jeudi en début d'après midi, les syndicats de chirurgiens dentistes et l'Assurance maladie (Uncam) en vue de l'adoption de la nouvelle convention. Afin de parvenir à un accord, et alors que les deux principaux syndicats - la FSDL et la CNSD dont l'aval est nécessaire pour valider l'accord - l'Uncam a accepté de revoir sa copie. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire sur notre site.

 

 

Selon un document consulté par l'AFP, l'Assurance maladie porte à environ 806 millions d'euros l'enveloppe destinée à la revalorisation des soins de base, soit 64 millions d'euros de plus que prévu que sa précédente proposition. Dans le détail, cette somme inclut la part de l'Assurance maladie à hauteur de 567 millions d'euros, celle des complémentaires santé à 168 millions d'euros) et celle du fonds CMU-C de 72 millions. Pour rappel, ce fonds finance la couverture maladie universelle complémentaire. Dans les faits, elle devrait permettre de revaloriser les soins conservateurs - tels que les caries et le détartrage- ainsi que le remboursement de nouveaux soins, comme les actes de parodontie, ou déchaussement des dents, et la participation aux cotisations sociales des dentistes... sur quatre ans. Quelles sont les caractéristiques de Loupe binoculaire DH500 ?

 

Pour Les Échos , il est d'ores et déjà improbable que le syndicat numéro un, la FDSL, signe. «Pour équilibrer l'activité des dentistes, il faudrait investir 2,7 milliards d'euros, on est loin du compte!», soutient Patrick Solera, le président du syndicat, dans les colonnes du quotidien économique. «Les plafonds sont bas, et ils resteront bloqués pendant trente ans». De son côté, l'Union dentaire a décidé de poursuivre jusqu'au bout les discussions tout en insistant sur la nécessité de «préserver des espaces de liberté tarifaire» pour les prothèses.

 

Son président, Philippe Denoyelle, pointe le risque de ne pas signer le texte avant le 1er février, qui conduirait, comme l'a prévenu la ministre, à l'instauration d'un règlement arbitral, c'est-à-dire que le gouvernement prendrait la main. Il dénonce, comme les autres syndicats, cette pression à quelques mois des élections. Dans un communiqué paru le 10 janvier, la FDSL appelait à un rassemblement devant le siège de l'Uncam, le vendredi 27 janvier. Le syndicat est rejoint par l'Union Nationale des Étudiants en Chirurgie Dentaire.

 

 

 

 

Hypominéralisation des molaires et incisives (MIH) : présentation

 



24/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres