athenadentalnews

athenadentalnews

Dentiste : combien coûte une visite de contrôle ?

Il est conseillé de se rendre au moins une fois par an chez le dentiste afin de procéder à un examen de contrôle. Pour les enfants, on suggère deux ou trois visites, dans la mesure où ils sont plus sensibles aux caries. Mais combien cela vous coûtera-t-il? Ce rendez-vous périodique est important, afin de vérifier une série de paramètres bucco-dentaires comme la naissance d'une carie, la formation de tartre, le développement d'une gingivite ou encore une usure de l'émail. Vous pouvez chercher plus de Lampe à polymériser dentaire sur outil dentiste.

 

 

La dentition des enfants est en constante évolution. Les soins dentaires qui leur sont prodigués nécessitent donc des connaissances et un savoir-faire spécifique. Un enfant est aussi particulièrement vulnérable aux peurs irrationnelles et aux traumatismes. Le professionnel de santé amené à interagir avec lui doit alors bénéficier de certaines qualités relationnelles. Le dentiste pour enfant, appelé également dentiste pédiatrique ou pédodentiste, est spécialisé dans les soins dentaires prodigués aux nourrissons, enfants et adolescents. Pouvez-vous introduire les éclairages opératoires?

 

Il dispose, en plus du même cursus en médecine dentaire que ses confrères, de trois ans d'études complémentaires. Cette formation, indispensable pour se spécialiser en dentisterie pédiatrique, comprend, entre autres, des enseignements sur la physiologie et la psychologie de l'enfant. Le tarif conventionnel d'une consultation chez un dentiste pour enfant est de 23 euros. Ce montant est remboursé à hauteur de 70 % par l'Assurance maladie.

 

Au cours de cette consultation, le prix des soins éventuels prodigués à l'enfant est à rajouter. Par exemple, le traitement d'une carie deux faces sur la dent définitive d'un enfant de moins de 13 ans coûte 33,74 euros. Ce montant est également pris en charge à 70 %. À noter que le programme M'T Dents, mis en place par l'Assurance maladie, permet aux enfants et adolescents de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d'un rendez-vous gratuit.

 

Les dentistes conventionnés appliquent les tarifs définis par l'accord dento-mutualiste. Cette grille fixe le montant à payer par le patient selon la prestation et le remboursement auquel il a droit. Si le dentiste n'est pas conventionné, il peut appliquer des honoraires libres. Il est donc important de se renseigner sur son statut, auprès de votre mutualité. Par ailleurs, un dentiste conventionné peut recourir au système du tiers-payant : le patient ne doit alors lui verser que le ticket modérateur, c'est-à-dire la part effectivement à sa charge (après déduction du remboursement).

 

 

 

 

 

Cette brosse à dents automatique et "mains libres" nettoie en 10 secondes

 

 

 



23/10/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour