athenadentalnews

athenadentalnews

La ministre Sarah Hoffman lance un ultimatum aux dentistes de l'Alberta

La nouvelle grille tarifaire proposée la semaine dernière par les dentistes albertains fait grincer des dents la ministre de la Santé, Sarah Hoffman. Cette dernière leur a ordonné mercredi de refaire leur devoir, jugeant que la baisse de 3 % « n'allait pas assez loin ». « Ils ont compris le message », a assuré la ministre au terme d'une rencontre avec des représentants de l'Association dentaire et le Collège des dentistes de l'Alberta (ADA&C), mercredi. Vous pouvez comprendre plus de Turbine Dentaire sur www.athenadental.fr

 

 

Pendant 20 ans, les dentistes de la province ont exercé leur profession sans guide tarifaire. Chacun établissait les prix selon leur bon vouloir, une situation qui a hissé les frais parmi les plus élevés au pays. La semaine dernière, l'ADA&C a soulevé la colère de Mme Hoffman en proposant un guide où les prix étaient réduits de seulement 3 %. La ministre n'a pas aimé apprendre les détails de ce nouveau guide en même temps que le public. Questions et réponses

 

Un système de brackets ou une technique ne traiteront pas un cas à votre place ou ne rendront pas facile un cas difficile. Un cas difficile restera toujours un cas difficile. Là où une technique peut aider, c’est à la finition, lorsqu’une parfaite coordination des arcades est requise. Une prise en charge bucco-dentaire spécifique s’avère nécessaire pour ces patients, la solution résidant dans des traitements pluridisciplinaires. La parondite chronique pourrait jouer un rôle dans la pathogénie de la maladie de Parkinson.

 

Les discussions entre le gouvernement et l'association doivent reprendre la semaine prochaine, selon Mme Hoffman. À l'ordre du jour : la réduction des frais dentaires et la rédaction d'un nouveau guide tarifaire. Si l'association ne parvient pas à satisfaire les attentes de la ministre, celle-ci a des « outils » à sa disposition, affirme-t-elle. Elle pourrait notamment diviser l'association et le collègue des dentistes en deux entités distinctes.

 

La Croix-Bleue de l'Alberta, le plus important assureur de frais dentaires de la province, a indiqué qu'une réduction de 3 % n'allait pas assez loin. Dans un communiqué, elle souligne que les frais des soins dentaires dans la province sont de 26 à 32 % supérieurs à ceux en vigueur ailleurs dans l'Ouest.

 

 

 

 

Dentiste : les prix des soins et prothèses dentaires en 2018

 

 

 

 



30/08/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour